skip to Main Content

La consécration c’est quoi ?

Parlons de la consécration, la fameuse et oublions l’image que nous en avons… tu sais le vieux religieux seul, qui finira seul, en tout cas c’est ce que j’ai trouvé sur Google ! Changeons ça ! Le mot consécration peux faire peur sans doute, moi il m’a fait peur longtemps car je n’étais pas prête.

Tout d’abord il est intéressant de lire la signification en grec du mot Hagiasmos : Consécration, purification, effet de la consécration et sanctification de cœur et de vie. Nous voyons que cela touche toutes les sphères de notre vie.

Le cœur c’est-à-dire notre être intérieur, notre esprit, notre corps et également la vie qui regroupe plusieurs sphères comme le travail, les relations, le développement personnel etc.

La base


2 Corinthiens 5 : 14-15
Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts; 15 et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.
 
Un homme, une femme, vit pour le Seigneur, parce qu’il y est contraint par l’amour du Seigneur. L’amour est la base de la consécration. Elle est basée également sur l’amour du Seigneur pour nous. Mais elle est aussi basée sur le droit du Seigneur.
Cette vérité est révélée dans : 1 Corinthiens 6: 19-20
19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? 20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.
 

Le sens de la consécration


Le simple fait d’être contraint par l’amour ou de reconnaître le droit légal du Seigneur ne constitue pas la consécration. Une fois qu’une personne a été contrainte par l’amour du Seigneur et qu’elle a reconnu Son droit, il lui reste une étape à franchir. Cette étape l’amènera dans une nouvelle position. Au travers de la contrainte du Seigneur, et du fait qu’Il nous a rachetés, nous nous séparons de toutes les autres choses. À partir de ce moment, nous vivons pour le Seigneur.
Notre Père nous appelle à nous offrir nous-même comme un sacrifice vivant.
Dans l’ancien testament, pour offrir un sacrifice ou un holocaustes au Seigneur il y avait toute une préparation et une consécration des objets et aliments. Romain 12 : 1
Je vous invite donc, frères, à cause de cette immense bonté de Dieu, à lui offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint et qui plaise à Dieu. Ce sera là de votre part un culte spirituel.
 

Par quel chemin ?


Je vous invite à lire Lévitique 8 : 14-28, si vous étudiez ce passage vous comprendrez parfaitement que nous devons lui présenter notre corps tout entier. Afin que nos oreilles écoutent pour le Seigneur, nos mains travaillent pour le Seigneur et nos pieds courent pour le Seigneur. Nos deux oreilles n’écouteront que la Parole de Dieu, nos deux mains ne feront que le travail du Seigneur, et nos deux pieds ne marcheront que sur le chemin du Seigneur. C’est ça le chemin et c’est à cela que le Seigneur verra que nous lui sommes consacrés.

Pourquoi se consacrer ?


Ça parait évident. Pour le servir. C’est le chemin pour le service et pour rentrer dans l’appel que Dieu a déposé sur notre vie.
Nous faisons tout dans le but d’obéir à la volonté de Dieu et de Lui plaire, tout simplement.
C’est là la réalité de la consécration.
Crédit photo : Annie Spratt sur Unsplash
Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top