skip to Main Content
Stop Aux Symptômes De Grossesse ?

Stop aux symptômes de grossesse ?

Comme expliqué dans mon premier article sur la grossesse, ça me tient à cœur de te partager cette saison spéciale de ma vie, qui est nous sommes bien d’accord une vraie bénédiction !

 

J’entame mon deuxième trimestre de grossesse, je rentre dans la phase de croisière, fin c’est ce que le monde dit. Le premier trimestre c’est la galère, le second c’est l’éclate et le dernier c’est de nouveau la galère, voilà la vision de la grossesse qui m’est revenu à plusieurs reprises.
 
Les premières semaines ont été à la limite du calvaire je l’avoue. (et j’entends déjà toutes les mamans me dire ” et tu n’as encore rien vu”)
Il a fallu premièrement que je me fasse à l’idée, deuxièmement que je subisse les symptômes en tous genres : nausées du matin au soir, vomissements, dégoût des trois quarts de mes aliments habituels, digestion épouvantable, malaises dû à la chaleur (et oui en plein août rappelles-toi des canicules), énorme fatigue (ça c’est un truc de fou!), bref je ressemblais à un légume. Ce qui a causé d’autres symptômes disons plutôt psychologique comme la condamnation car je n’arrivais plus à réaliser les choses du quotidien et méditer/prier je t’en parle même pas… et aussi le dégoût de moi-même (ouais j’étais pas très girly à ce moment-là).
 
Ce qui m’a amené à une réflexion sur la grossesse et le plan de Dieu à l’origine pour nous les femmes qui avons ce privilège de porter la vie.
 
J’avais cette conviction en moi-même que nous avions le droit à la santé divine durant la grossesse, mais j’avais besoin d’affermir ma conviction par la Parole de Dieu car elle n’est que vérité. Bien entendu mon raisonnement me disait : c’est normal d’avoir ces symptômes ce n’est pas une maladie mais une grossesse, ton corps réagit à tous ces changements etc. Jusqu’à ce que je lise – Naissance surnaturelle de Jackie Mize – conseillé par une soeur, qui en s’appuyant sur la Bible partage la révélation qu’elle a eu et son vécu ainsi que celui de beaucoup d’autres femmes. Il a été juste waoh pour moi, une vraie révélation ! Je te conseille vraiment de le lire.
 
Et pour comprendre cela il faut revenir au jardin d’Éden, où Ève et Adam vivaient dans une pleine santé divine.
Dans Genèse 1:28 Dieu les “bénit” en disant – soyez féconds, multipliez-vous […].
Si le péché n’était pas rentré dans le monde, penses-tu que Ève aurait enfanté dans la douleur ? Bien sûr que non. Et nous le voyons lorsque le péché entra, nous lisons dans Genèse 3:16:
J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur […] – c’était bien sûr la conséquence du péché.
 
Mais quand est-il avec l’arrivée de Jésus ? Dans Galates 3:13 – Christ nous a rachetés de la malédiction de la Loi, il est devenu malédiction pour nous […] –. Alors certains diront, que c’est à partir de la loi que nos maladies ont été prisent car dans Genèse 3 il n’y avait pas encore la Loi de Moïse, et dans les faits c’est vrai.
Mais si nous lisons Esaïe 53: 4-5 – Cependant ce sont nos douleurs qu’Il a portées, de nos souffrances qu’Il s’est chargé […] – le mot qui traduit “douleur” à la même signification que le mot qui traduit souffrance ou douleur dans Genèse 3:16.
 
Donc Jésus a porté nos douleurs et nos souffrances à la croix, même celles de l’enfantement !
N’est-ce-pas une bonne nouvelle ?
 
Ayant pris conscience de cette vérité, j’ai alors mis en action ma foi, pour ma santé divine et j’ai décidé que ce n’est pas mon corps qui allait décider.
Mes symptômes se sont dissipés au fur et à mesure que je déclarais la Parole de Dieu, peut-être que certains diront que ce n’est pas Dieu mais simplement une coïncidence, mais moi je suis convaincue du contraire.
 
Pour ce qui est des douleurs de l’accouchement etc, je t’en parlerais au moment venue, ce qui est sur c’est qu’il est possible d’accoucher sans douleur et de donner des ordres à son corps, Cependant je pense aussi qu’il faut faire selon notre cœur et notre conviction et ne pas agir sans sagesse. Le but ici n’est pas d’exceller ni de se fixer des buts inatteignables juste pour se prouver et prouver aux autres la grandeur de notre foi, le but est d’avoir un enfant en bonne santé et dans les meilleurs conditions, d’être en accord avec nos convictions.
 
En prenant déjà conscience de cette vérité, de la mettre en application dans notre vie, notre foi va progresser. Certaines femmes ont accouchés sans douleur au bout de la 3ème grossesses par ex, d’autres ça était dés la première, d’autres encore ont eu des douleurs mais très minimes. Bref l’important n’est pas là tu comprends ? L’important c’est de connaître la vérité et de grandir dans la foi à notre rythme, je n’ai rien à prouver à personne, tu n’as rien à prouver à personne. Peu importe la manière l’important c’est le résultat, le bébé :).
 
Je voudrais conclure par ceci :
 
Romain 12:2 :
Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformé par le renouvellement de l’intelligence afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu ce qui bon, agréable et parfait.
 
Tu entendras inévitablement par la bouche de croyants et bien sûr des non croyants autour de toi que la grossesse se passe de telle manière, c’est-à-dire souffrances, symptômes etc. Mais tu ne dois pas te conformer au monde présent lorsque tu as reçu la vérité.
 
Tu as la possibilité de montrer que Dieu, à d’autres plans pour ses filles à travers ta grossesse, c’est ce que moi je crois.
Malgré ce que l’on me dit, et ce que j’entend, j’ai choisie de croire en la Bible pas en l’expérience des personnes autour de moi.
 
Qu’en penses-tu ?
 
—–
Photo par Andrew Seaman sur Unsplash
Ressource : Naissance surnaturelle de Jackie Mize
Cet article comporte 2 commentaires
  1. Cela me fait penser à Amélie Chapuis( responsable d’ église de maison), qui a accouché plusieurs fois sans douleur et à la maison, elle le raconte dans son livre “à la Genèse du bien naître”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top