skip to Main Content
2 Clés Pour Sortir Du Manque De Confiance En Soi

2 clés pour sortir du manque de confiance en soi

Manque de confiance en vous ?

Le manque de confiance en soi, nous empêche d’être pleinement épanouie, pleinement nous.

Depuis mon plus jeûne âge, j’ai manqué cruellement de confiance en moi-même. Entre les paroles blessantes que je recevais à l’école, le regard des autres, et le manque de parole d’encouragement, je ne me sentais jamais à la hauteur.

Je pensais toujours que ce que je faisais ne plaisait pas, qui j’étais ne plaisait pas non plus. Et cela à durée jusqu’à mes 25, 26 ans. En grandissant, cela a développé en moi une compétitivité, je voulais toujours être la meilleure. L’une des meilleures à l’école, l’une des meilleures à la boutique de chaussures, la meilleure vendeuse de l’agence immobilière. Il n’y a rien de mal à se donner les moyens, mais mes motivations étaient mauvaises.

J’étais un caméléon, prête à changer de masque au gré des personnes. Mais Emmanuelle, où es-tu là-dedans ?

 


 

Il est triste de voir que nous avons autant ce problème que les non-croyants.

Deux principales causes ressortent en général :

Les blessures & le manque de connaissances de notre identité en Christ

 


Comment se sortir de ce cercle vicieux ? 

1ère clé : En traitant vos blessures.

De quoi souffrez-vous ? De rejet ? D’humiliation ? D’abandon ? Et j’en passe. Inconsciemment, nous traînons avec nous des blessures que nous pensons régler ou à laisser derrière nous, très, très loin. C’est une grosse erreur, voilà ce que je vous conseille.

 

  • Prenez un temps dans la prière et demandez au Saint-Esprit : quelle est la racine de ce manque de confiance ?
  • Vous allez avoir à votre esprit des souvenirs, peut-être d’enfance.
  • Remettez ces souvenirs entre les mains de Dieu.
  • Pardonnez aux personnes qui vous ont fait du mal, pardonnez-vous et demandez pardon à Dieu d’avoir développé un caractère inadapté.
  • Recevez la guérison par la foi (très important).
  • Demandez à Dieu de vous aider à rééduquer votre âme.

Comment ? Par votre consécration, en approfondissant votre relation avec Dieu par la méditation de la Bible et la prière (Rom12.2).

En renouvelant vos pensées, par la Parole. Nourrissez vos pensées de tout ce qui est bons aux yeux de Dieu (Phil 4.8).

2ème clé :  En connaissant votre identité en Christ.

Lorsque les blessures sont traitées, vous êtes fin prête à découvrir votre identité.

Posez-vous cette question : comment Dieu me voit-Il ? 

 

  • Je suis élue et bien-aimée. Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience (Colos 3.12).
  • Je suis l’ouvrage de Dieu, née de nouveau en Christ pour faire son oeuvre. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions (Eph 2.10).
  • Je suis sainte et justifiée. L’homme nouveau , créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité (Eph 4.24)
  • Je suis réconciliée avec Dieu. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation (2Cor 5.19).
  • Je suis née de Dieu et Christ demeure en moi. Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi (Jean 15.4).
  • Je suis membre du corps de Christ. Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part (1Cor 12.27).
  • Je suis héritière de Dieu. Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu (Gal 4.6-7).
  • Je suis un enfant de lumière. Vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres (1Thess 5.5).
  • Je suis le temple du Saint-Esprit. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous (1Cor 3.16).
  • Je suis l’amie de Christ. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père (Jean 15.15).
  • Je suis un pèlerin dans ce monde.Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre…(1Pier 2.11)
  • Je suis citoyenne du ciel.Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ (Phili 3.20)
  • Je suis ce que je suis, par la grâce de Dieu.Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine ; loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous , non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi (1 Cor 15.10).
  • Je serai comme Christ quand il reviendra.Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes . Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est (1Jean 3.1-2).

 

Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse (Ps 139.14).

 

Et maintenant, déclarez, déclarez, déclarez autant de fois qu’il le faut ces paroles ! Renouvelez votre pensée par ces vérités bibliques.

 

J’ai confiance en moi, car je sais qui vit en moi ! 

 

Je vous invite à télécharger le magazine d’octobre 2018 des Ministères Leslie Passerino, qui aborde dans l’une des rubriques la confiance. Cliquez-ici.

Crédit photo :  Priscilla Du Preez sur Unsplash

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top