skip to Main Content
Êtes-vous Une Bonne Amie ?

Êtes-vous une bonne amie ?

Soyez une amie, comme Jésus.

J’aurais très bien pu donner comme titre, “Suis-je une bonne amie ?”. Je suis sûre que chacune d’entres nous, aspirons à être une bonne amie -voire une meilleure amie- pour quelqu’un. C’est dans l’essence même de l’être humain, que de vivre en communauté, de socialiser, de créer des liens forts. Nous ne sommes pas destinées à être seules. Ce n’est pas dans les plans de Dieu que la femme soit seule. N’oublions pas que notre Père est un Dieu relationnel. C’est pour cette raison qu’il a placé dans nos cœurs, ce besoin de nous lier aux autres par des liens d’amitié.

 

Que dit la Bible sur l’amitié ? Il existe plusieurs passages dans la Bible qui montrent l’importance de l’amitié. J’en ai sélectionnés 4 (+ verset bonus ↓) :

 

“Voici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Si quelqu’un donne sa vie pour ses amis, c’est la plus grande preuve d’amour. (Jean 15:12-15)

 

« L’ami aime en tout temps, et dans le malheur il se montre un frère» (Proverbes 17 :17)


“Les reproches d’un ami montrent son affection, mais les signes d’amitié d’un ennemi sont trompeurs.” (Proverbes 27:6)

Prenons soin les uns des autres pour nous encourager à aimer et à faire le bien.” (Hébreux 10:24)

 

Développons chacun des versets :

 

  • Dieu ne nous demande pas de nous lier d’amitié à une copie conforme de nous-même. Nous aimons un Dieu de diversité qui nous a toutes créées de façon unique, avec des personnalités différentes. C’est certain qu’il sera plus facile de connecter avec une personne avec qui nous avons des points communs, des valeurs communes, avec qui le courant passe facilement. Mais Dieu nous dit de nous aimer les uns les autres, comme lui nous a aimés.
    Je me suis intéressée de près à ce que la Bible nous enseigne concernant la distinction entre l’amour philéo et agapé. Je me suis posée quelques questions : Quel mérite ai-je à aimer les personnes qui sont toutes comme moi ? Qui font tout comme moi ? Qui parlent comme moi ? Qui agissent comme moi ? Etc. Aucun. L’amour philéo reste un amour humain, ce n’est pas suffisant. Je veux vraiment vivre l’amour agapé avec les personnes de mon entourage, un amour fort et qui vient de Dieu. C’est ce que Dieu nous demande de faire dans 1 Corinthiens 13 : “L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L’amour ne meurt jamais.” Whahou ! C’est une capacité d’aimer comme Dieu aime.

    Êtes-vous prêtes à donner vos vies pour vos amies ? Donner de votre temps, donner votre argent ou plutôt votre générosité (faire des cadeaux pour l’honorer), donner votre écoute, donner votre attention, donner votre empathie, donner votre compassion, donner votre aide, donner votre gentillesse, donner votre sourire… Vous l’aurez compris, une amitié c’est un don de soi. Tout un programme, et pas des moindres.

 

  • L’amie aime en tout temps, dans les moments difficiles, comme dans les moments de joie. On dit souvent qu’il n’y a pas de liens aussi forts que ceux de la famille. C’est vrai. Une famille est forte, solide, on peut compter sur elle à chaque instant. Si je devais donner un mot pour décrire la famille ce serait “unité”. Lorsqu’une amitié est forte, elle est comparable à la famille. Cette amie, devient un membre à part entière au sein d’une fratrie. Un jour, j’ai vu une image qui avait pour slogan : “Il y a les amis, il y a la famille puis, il y a les amis qui deviennent la famille”. Les amies, c’est aussi la famille que vous choisissez. Recherchez, vous aussi, cette unité, cette constance, cette loyauté, cette fidélité dans vos relations. Peu importe ce que votre amie traverse, vous êtes là pour elle. Oh comme c’est beau, n’est-ce pas ? 

 

  • Une vraie amie se sent concernée par votre bonheur, votre bien-être, votre réussite. Elle est là pour prier pour vous, vous soutenir, vous aider à surmonter les déserts de votre vie. Cette amie ne vous mentira jamais sur des choses importantes et sera toujours honnête, sincère et entière avec vous. Je ne suis pas le genre d’amie à caresser l’autre dans le sens du poil (désolée…), et j’aime qu’on en fasse autant avec moi. Je déteste l’hypocrisie. À mes yeux, caresser l’autre dans le sens du poil, c’est clairement être hypocrite. L’hypocrisie n’a strictement rien à voir avec la gentillesse. Mieux vaut une vérité qui dérange plutôt qu’un mensonge. Je n’aimerais pas qu’une amie me dise : “Oh whahou, c’est trop bien ce que tu fais”, alors qu’en fait, elle pense le contraire. Autant ne rien dire, garder le silence ou encore attendre qu’on nous pose la question suivante : “Dis-moi ce que tu en penses, ton avis m’intéresse”. Mais à ce moment là, soyez honnêtes. Le mensonge n’aide pas votre amie à avancer, progresser, à donner le meilleur d’elle-même. Bien entendu, il y a une façon de dire les choses. Ça c’est un autre débat…

 

  • Pour qu’une amitié “fonctionne” il est nécessaire de faire des efforts : S’intéresser à l’autre ; Montrer de la bienveillance, de l’empathie etc. Cela vous est déjà arrivé de sortir d’une rencontre et de vous dire “Mais, mais c’est dingue, je n’ai pas pu en placer une” ? Idem lors d’échanges par courriel, la personne parle d’elle tout le long, sans s’intéresser à vous, sans demander comment vous allez (la base quand même, non ?), sans s’intéresser à ce que vous vivez. Très sincèrement, c’est très frustrant de voir une personne qui parle beaucoup d’elle et qui souhaite plus nous impressionner, nous épater, nous éblouir, sans nous montrer un grand intérêt. Cela m’est déjà arrivée plus d’une fois (à chaque fois par courriel). J’ai vraiment eu le sentiment de ne pas être importante aux yeux de la personne. En gros, ça fait mal quoi…

Vous me direz, la personne en question ne s’en rend pas compte. Peut-être. Mais ayons cette sensibilité, ce coeur à coeur : apprenons à porter un regard bienveillant, en témoignant de l’amour, en prenant soin de l’autre



Gardons en tête que la base d’une relation amicale harmonieuse et forte, c’est commencer par créer un lien, une connexion, ensuite il s’agit de chérir ce lien. Et… ça prend du temps, ça prend de l’énergie. Une amitié ne se construit pas du jour au lendemain. Ce serait trop beau (ou pas…). Encore une fois, il faut faire des efforts. C’est certain qu’en passant nos journées à construire une relation avec nos centaines et centaines de followers en snobant les personnes autour de nous, ça va être compliqué. La vie ce n’est pas uniquement de créer une relation forte avec une communauté virtuelle, mais de créer des liens forts avec les personnes de notre entourage. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je n’ai rien contre les réseaux sociaux ! Au contraire, ils permettent de faire de belles et merveilleuses rencontres souvent inattendues, d’encourager des gens, de faire du bien autour de nous etc. Mais quand on sait qu’on peut s’offrir un lot d’abonnés, ça fait réfléchir. Tu peux acheter jusqu’à 100.000 fans en un clic (et un paiement). C’est complètement fou. Dans la vie ça ne fonctionne pas comme ça (encore heureux, ça me dégouterait trop). Dans la vie, les (très) bons amis se comptent sur les doigts de la main. Et, c’est très bien comme ça, non ?

 

Nous retiendrons deux choses : 

  • C’est tout un art, les relations humaines. Dieu est le meilleur outilleur du monde, sa parole nous équipe, nous enrichit, nous bénit. 
  • La meilleure fondation pour vivre une amitié solide c’est d’être remplie d’amour selon le coeur de Dieu, d’être ancrée dans sa parole, de désirer ressembler à Jésus.


J’aimerais ajouter une dernière chose : Jésus passa toute la nuit à prier avant de choisir ses disciples (Luc 6-12). Ne devrions-nous pas en faire autant, pour chacunes des décisions importantes dans notre vie ? Je suis convaincue que les amitiés en font partie.

Tchin tchin à l’amitié…


Mylène

@continue.de.briller

———————————————-

Photo de Simon Maage sur Unsplash

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top