skip to Main Content
Encouragement Dans Le Renoncement

Encouragement dans le renoncement

À travers cet article j’aimerais vous donner le goût de Jésus, vous montrer les bienfaits du lâcher prise. J’aimerais pour certaines vous encourager et vous dire que vous n’êtes pas seule à passer par là et que c’est «normal» ce que vous vivez. Pour d’autres, j’aimerais vous dire… n’ayez pas peur de cette étape, je vous encourage à lever vos yeux pour voir plus loin et réaliser la vie merveilleuse et incroyable qui vous attends si vous passez ce cap.

Lorsque nous voulons vivre une vie consacrée à Dieu et approfondir notre relation, le renoncement est capital.

Aujourd’hui je suis à la limite de faire de la publicité pour le RENONCEMENT. J’en deviens une fervente supportrice, une adepte qui n’est plus à convaincre de ses bienfaits. 

J’aime ce nouveau vin qui découle de ces temps de pression. J’aime la nouvelle créature qui se manifeste de plus en plus chaque jour. J’aime ce Jésus en moi et je suis prête à renoncer à d’autres choses si cela est nécessaire pour le voir encore plus. Du moins en l’écrivant à cet instant, je me sens comme prête. 

Ça n’a pas toujours été le cas je vous rassure (oui je ne suis pas différente de vous). Peut-être que pour certaines d’entre-vous, mon discours paraît quelque peu «bizarre» et c’est correct, je vous comprends, pour de vrai. 

Lorsque j’ai décidé de renoncer à ma vie –parce que ça commence par là– et à faire un véritable demi-tour, j’étais loin d’imaginer ce qui m’attendais, oh que oui. 

Renoncer pour moi était de ne plus pécher en quelque sortes. Seulement, j’étais loin mais très loin du vrai sens pour Dieu. Si vous connaissez mon témoignage * vous savez que j’ai quitté à peu près tout et ce changement a commencé par mon travail. Du jour au lendemain je me suis retrouvée seule à la maison face à Dieu et à moi-même, pour être honnête je nous fuyais tous les deux.

Au fil des jours et des mois, alors que je passais du temps chaque jour avec Jésus, Il m’a amené avec douceur à abandonner, à renoncer à un tas de choses comme… Des distractions, des relations (même dans l’église et oui), des achats compulsifs, ma propre volonté ouille, des ambitions (produisent par des mauvaises motivations), au bruit et bonjour le silence… Le brouhaha constant est devenu inexistant et je suis entrée petit à petit en profondeur l’opération GROS MENAGE du Saint-Esprit s’est enclenchée autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Cette période a durée plusieurs mois et elle a été très difficile.

J’ai beaucoup résisté pour contrôler cette période alors que la meilleure des choses à faire, la meilleure attitude à adopter est de lâcher prise

Je vivais une lutte intérieure intense, la lutte entre la chair et l’esprit. La lutte entre l’âme et l’esprit. D’un côté, je voulais m’abandonner entièrement et d’un autre je ne voulais pas lâcher les commandes et Lui faire totalement confiance. Je suis passée par une période de brisement… Alors sachez que ce n’est pas Dieu qui nous brise, loin de là, mais c’est nous-mêmes qui choisissons de briser notre volonté pour Le laisser agir dans nos vies. Cette différence est importante, notre Dieu est BON et juste BON.

D’ailleurs toutes les choses que j’ai abandonné je les considérais comme une perte au départ et non comme un gain. Où est-ce que je gagne dans l’affaire ? Seigneur tu me retires TOUT?! Non, rectification ma fille de une c’est toi qui me donne tout… et de deux, je t’ai tout donné mais tu ne le vois pas encore. En effet, aujourd’hui j’y vois un énorme gain, un vrai jackpot ! Car le Seigneur n’a pas l’intention de laisser ces espaces vides, au contraire Il veut les remplir par un tas de désirs divins, de relations saines, d’occupations trépidantes tout ça sur un fond musical glorieux.  

 

Alors bien sûr, dans cette saison la sanctification s’est levée. J’ai éliminé un tas de distractions et j’ai appris le silence. J’ai appris la discipline pour renoncer à la procrastination. J’ai appris à me lever très tôt le matin pour bâtir ma relation avec Lui. J’ai appris à jeûner pour contrôler ma chair. Et bien d’autres choses. 

Mon témoignage est l’un parmi  tant d’autres et nous n’allons pas toutes passer par-là de la même manière. Cependant c’est une étape qui ne se grille pas, qui ne se saute pas. Le changement dans ma vie a été radicale et j’en suis plus qu’heureuse, c’est indescriptible.

 

J’espère vous avoir donné un peu le goût et un peu de force pour affronter tous ces changements dans votre vie.

 

* Témoignage 

Credit photo : Romain Bourse

Cet article comporte 6 commentaires
  1. Je me sens tellement rejointe par tes mots. Je suis sur le chemin de ce renoncement, c’est difficile mais ça annonce tellement de bénédictions de notre Dieu !
    Merci pour cet article !

    1. Je suis contente de lire ton commentaire Pamela. Sois encouragée, vraiment, ce n’est qu’une saison et tu n’es pas seule à passer par là. Demeure bénie:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top