skip to Main Content
J’ai Renoncé à Mes Propres Volontés

J’ai renoncé à mes propres volontés

La chose la plus difficile et je pense que nous avons toutes cela en commun, c’est le renoncement à  nos propres volontés. J’ai plusieurs volontés, qui ont été construites avec l’éducation que j’ai reçue, l’environnement dans lequel j’ai évolué, les blessures infligées, et les enseignements qui m’ont bâtie. Dans tous ces facteurs, comme vous l’imaginez il n’y a pas que du bon et pourtant c’est sur ces bases-là que mes volontés se sont élevées, et que mes vérités se sont imposées. Bien entendu, le Seigneur a Ses volontés à Lui et elles, ne sont pas basées sur les mêmes fondements que les miennes. Elles sont basées sur ce qu’Il est Lui.  Et il y a tout un monde qui les séparent des miennes.

Je les trouvais tout à fait logique, tout à fait bonnes et légitimes. Difficile donc de lâcher. Surtout quand vous êtes un peu têtu comme moi…

Mais oui !  Je trouve que c‘est une bonne raison  pour éprouver de la difficulté à plier le genou… Mais en fait non, lorsque nous allons beaucoup plus loin qu’une expérimentation de Son amour et bien nous nous  rendons compte que Ses volontés sont bien meilleures, bien plus excellentes que les nôtres. Tel un amoureux qui courtise celle qu’Il aime, Il m’a laissée le temps et Il s’est contenté du peu que je lui donnais. Du peu de confiance que je lui accordais. Honnêtement, ce n’est pas évident de faire confiance à un Dieu qu’on ne voit pas. Qu’on ne peut pas regarder dans les yeux, ni toucher, ni sentir. C’est ce que je me disais parce qu’Il était comme un inconnu pour moi, un Dieu lointain. Aujourd’hui je m’identifie à ce verset de Jean 10.27 : mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent.

Chaque volonté que j’ai abandonnée était comme un saut dans le vide, je me sentais au bord du précipice en me disant : vat-Il être là? Vat-Il être fidèle ? Alors bon, je saute en fermant les yeux , mon coeur se lève, la peur me saisit quelques instants et hop… les bras de mon Sauveur me réceptionnent ! Un soulagement, ouf… Il est là ! Il a été là pour cette décision. De décision en décision, de renoncement en renoncement, Il est là. 

 

J’ai mis du temps, mais peu importe le temps, l’important est d’être sur ce chemin d’abandon. Vous savez ce chemin étroit sur lequel peu se trouvent. Ce chemin qui mène pourtant à la vie.

C’est l’histoire de toute une vie, au départ il y a beaucoup de résistances et c’est ce que j’ai éprouvées. Toute ma chair et ma logique criaient : MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS !!!!!!!!!!!!!!!! Tous les raisonnements conçus dans ma vie sont venus tel un mur devant moi, j’ai dû les escalader pour voir ce qui se passait derrière. Parfois il a fallu qu’ils se brisent en morceaux tellement ils étaient hauts, mais Dieu aplanit Ses sentiers, Amen !

Aujourd’hui encore (et cela pour toute ma vie), je dois prendre cette décision de mettre de côté une volonté lorsqu’elle ne correspond pas à Sa pensée. Je parlais de confiance plus haut et c’est ça nous devons avoir confiance en Lui. Il faut aussi accepter de retirer nos limites qui peuvent nous garder dans un cadre restreint. En prenant cette décision de faire Sa volonté chaque jour , on accepte de faire des choses qu’initialement on n’aurais jamais faites. Je fais des choses que JAMAIS je n’aurai cru faire. Certaines de ces choses font partie de mes désirs les plus profonds, mais que jamais je n’aurai cru accomplir. Ses pensées sont au-dessus de nos pensées humaines oui, mais puisque nous avons la pensée de Christ nous avons la capacité de la laisser s’élever dans nos vies.  Nous ne sommes plus orphelines, nous sommes filles du Très Haut nous avons Ses pensées et Ses voies en nous.

Avec du temps et un peu de recul on s’aperçoit qu’effectivement Jérémie 29.11 dit vrai :

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.

Dans un prochain post je partagerai quelques situations concrètes rejoignant cet article.

Crédit photo : Romain Bourse

 

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top