skip to Main Content
Facebook Cette Arène De La Chair

Facebook cette arène de la chair

Alors que Facebook devrait être un endroit comme les autres pour manifester de l’amour, il est en fait une arène où notre chair se lâche. 

Lorsque je me promène sur Facebook, je suis parfois choquée du contenu que je découvre.  Sans compter les informations dérangeantes et toxiques. Nous agissons avec Facebook comme si c’était un monde à part, un monde dans lequel nous pouvons agir sans conséquence. Un monde dans lequel la souveraineté de la Parole de Dieu n’a pas Sa part. Nous nous permettons de faire et de dire des choses parce que sur cette plateforme nous pensons avoir le feu vert (mais de qui ?).

Nan… sérieusement j’exagère? Je ne pense pas.

Nous faisons ou disons des choses sur Facebook que nous n’oserions jamais faire dans la « vraie » vie, et oui! Nous partageons des informations, des enseignements, des vidéos, des versets et des citations, avec une grande légèreté sans penser à l’impact que cela peut avoir sur les personnes de notre communauté. Allons-nous les amener dans la confusion ? Est-ce que ce que nous partageons a du sensAllons-nous encourager quelqu’un ? Que nous dit notre témoin intérieur ? Nous diffusions et commentons les faits divers qui en plus de nous nourrir, nourrissent notre communauté de peur, de désastre et j’en passe.

Parfois nous partageons avec de mauvaises motivations, nous voulons revendiquer des idées, montrer à certaines personnes des vérités pour les écraser. Nous passons des messages subliminaux, nous voulons prouver notre grande profondeur et notre spiritualité. Nous perdons notre temps à débattre dans des commentaires, nous réagissons à des publications pour accuser, réprimander, se moquer, pour… jouer au Pharisien ! Nous fusillons des enseignants de la Parole de Dieu, nous perdons notre temps à jouer au détective pour avertir le peuple de Dieu d’un soi-disant « danger » en mettant en avant notre « don » de discernement (bien entendu).

Quelle perte de temps.

Au lieu d’utiliser cette énergie pour manifester l’amour, (bah oui, voyez-vous de l’amour dans tout ce qui vient d’être décrit ?)  nous l’utilisons sans intelligence et sans sagesse ou pire encore nous l’utilisons pour détruire.

Nous sommes appelé(e)s à l’utiliser avec droiture, sobriété, sagesse et discernement. Lorsque nous souhaitons partager des enseignements nous devons réfléchir à l’IMPACT. Que nous le voulions ou pas, nous sommes RESPONSABLES et nous aurons à rendre des comptes pour toute parole VAINE prononcée. (Matt.12.36)

 

Au lieu de rechercher l’unité, de nous accueillir, nous aimer les uns et les autres,  et de rendre gloire ensemble au Dieu manifesté en Jésus Christ, nous choisissons une toute autre voix.

Romains 15.2

2 Que chacun de nous cherche à plaire à son prochain pour son bien, en vue de le faire grandir dans la foi.
3 En effet, Christ n’a pas recherché ce qui lui plaisait, mais, comme il est écrit, les injures de ceux qui t’insultent sont tombées sur moi.
4 Or tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction afin que, par la persévérance et par le réconfort que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance.
5 Que le Dieu de la persévérance et du réconfort vous donne de vivre en plein accord les uns avec les autres comme le veut Jésus-Christ,
6 afin que tous ensemble, d’une seule voix, vous rendiez gloire au Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.
7 Accueillez-vous donc les uns les autres comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.

 

Remettons-nous sérieusement en question, moi la première je l’ai fait. Posons-nous les bonnes questions.

Pourquoi je partage cette publication/enseignement/vidéo : pour édifier ? encourager ? aider à la croissance ?

Dans quel but vais-je commenter cette publication ? Comment mon message sera-t-il perçu ?  Est-ce utile de le faire ? 

Mes motivations profondes sont-elles basées sur l’amour ?

 

Décidons d’être des lumières, des porteurs et porteuses de la gloire de Dieu. Afin de faire la différence. Rejetons tout ce qui n’est pas produit par l’amour et par l’Esprit-Saint.

 

Cherchons à aimer,  que cette arène de la chair se transforme en place de gloire.  

 

  Crédit photo : Romain Bourse

 

 

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top