Comment se créer une routine matinale

Comment se créer une routine matinale ?

Il est important de prendre soin de ces premiers instants, nos prémices de la journée. Une routine matinale permet de bien commencer la journée, que nous le soyons (matinales) ou non, elle nous est profitable. Nous pensons très souvent que si nous nous levions plus tôt alors obligatoirement nous serions plus fatigués. C’est une idée préconçue à  bannir, car c’est complètement faux pour la majorité des personnes.

Qui aime se lever dans la précipitation, oublier la moitié de ses affaires et commencer sa journée en ayant encore son cerveau, ses pensées dans le lit ?

Il est intéressant de voir que dans le « monde » c’est un principe que beaucoup de femmes entrepreneuses (ou non) utilisent et on ne peut qu’en constater les fruits. Elles réussissent dans leurs affaires, sont sur tous les fronts et tout cela dans la bonne humeur et la sérénité.

Nous qui avons toute la science, l’intelligence, la paix…  grâce au Saint-Esprit, nous ne sommes pas arrivées là ? Je ne sais pas, peut-être que nous nous dé-responsabilisons puisque nous avons le Saint-Esprit, nous pensons que tout se fera tout seul. C’est ce que j’ai cru pour mon eBook, je ne l’ai jamais vu tomber du ciel.

Alors, il est temps de se prendre en main qu’en pensez-vous ?

Je vous propose quelques clés pour préparer votre Morning Routine.

Préparez votre routine la veille le soir. 

Pour être efficace le matin et ainsi profiter de ce temps spécifique que vous allez mettre à part, il faut préparer votre routine la veille, c’est très important. Préparer les lunchs, votre tenue, la préparation de votre café/thé/jus/chocolat… j’ai oublié quelque chose ? Prenez votre douche la veille si vous préférez. Réglez votre réveil, ne le laissez pas à côté de vous si vous savez que vous allez l’éteindre et vous endormir à nouveau. Mettez-le au bout de la pièce, pas le choix que de vous lever ! Préparez votre environnement, bref faites tout ce qu’il faut pour que votre routine soit la plus agréable ! C’est le but.

Fixez-vous une heure de réveil faisable. 

Ne visez pas la lune tout de suite, vous risquez d’échouer et d’être découragée et de mettre en l’air tous vos efforts. Soyez raisonnable et faîtes le graduellement. Quel objectif vous êtes-vous fixé ? 1h30 ? Et bien peut-être que la première semaine vous ne ferez que 45 minutes. Pensez sur le long terme, votre but est de maintenir le rythme.

Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? 

Que faites-vous habituellement le week-end  ? Pourquoi ne pas le faire en semaine ? Oubliez la grasse mat’, mais vous comprenez ce que je veux dire ? Moi j’aime prendre mon temps pour savourer mon petit déjeuner, j’aime avoir de bonnes choses à table, et bien je le fais aussi en semaine seulement je ne passe pas autant de temps que le week-end. Vous aimez le sport ? Écoutez de l’instrumental, appliquez-vous une crème… bref, faites-vous ce cadeau ! J’imagine que vous ne serez pas en mesure de tout faire dans ce créneau (le masque par exemple, j’en suis qu’à une fois par semaine pour le moment), mais seulement faire quelque chose qui vous plaît chaque jour fait toute la différence !

Éveillez-vous.

Pour être dans de bonnes conditions, rien de tel que de faire quelques étapes douces pour s’éveiller tranquillement. Prenez-vous une douche fraîche (oui c’est froid, mais vous verrez le bien fou que cela fait !), un bon bol d’air frais, étirez-vous, ouvrez vos stores pour profiter des premières lueurs du jour.

Les freins à identifier et à bannir 

Qu’est-ce qui vous empêcherez de respecter votre routine le matin ? Vos enfants ? Bon, là il faut simplement s’adapter, les bannir ce n’est pas une bonne chose 😊. Votre envie de rester au lit ? (Votre réveil, au fond de la pièce…) Un manque d’organisation ? Préparez la veille. Identifiez vos freins et faites en sorte de ne pas vous laissez voler.

 

Bien sûr les routines peuvent évoluer en fonction des saisons naturelles, spirituelles, familiales et j’en passe. Ma routine a changé depuis que j’ai bébé, je m’adapte autrement, on peut se créer une routine du soir aussi (Article bientôt disponible).

C’est important de ne pas s’enfermer dans une petite boîte, surtout pas. La routine est là justement pour nous donner une liberté et surtout passer un temps de qualité avec Jésus.

Toutes ces clés seront vides si elles ne sont pas utilisées pour la gloire de Jésus-Christ. C’est AUSSI et SURTOUT pour passer un temps spécifique avec Dieu.

 

Pour en découvrir davantage, je vous invite à découvrir mon Guide pratique pour une vie spi’ consacrée.

 

Avec beaucoup d’amour,

 

Emmanuelle

 

Un environnement bien rangé pour des idées ordonnées et mieux consommer

Notre maison révèle beaucoup sur nous. Je me souviens lorsque j’ai fait l’académie des conquérantes (cliquez-ici pour découvrir le programme qui a changée ma vie, n’hésitez pas si vous avez des questions) j’ai fait un GROS trie dans mes affaires à la maison. En apparence, ma maison était très bien rangée, mais un tas d’affaires se cachaient dans les tiroirs, les penderies, les armoires. Des choses que je traînais avec moi depuis des années, ou qui n’étaient juste pas rangées. C’était révélateur de beaucoup de choses, en voici quelques-unes :

J‘étais un caméléon, je changeais de masque en fonction des personnes. 

J’avais beaucoup de blessures non traitées. 

Je ne connaissais pas mon identité en Christ.

Ce processus à prit fin je dirais récemment avec notre déménagement au Canada, nous avons dû TOUT laisser en France. Arf Autant dire que cela fut douloureux.

Aujourd’hui, je prends plaisir (enfin!), à mettre de l’ordre dans chaque pièce et surtout à ne plus amasser un tas d’affaires inutiles.

Je me sens tellement mieux dans ma tête, tellement plus organisée de façon naturelle, sans forcer. Voici un aperçu du processus, je pense avoir beaucoup de choses à vous partager dans les mois qui viennent.

Côté garde-robe :

C‘est terminé le flot de vêtements qui s’amasse dans la penderie.

Je range tout avec soin, et plie de façon à lire les choses rapidement dans mes tiroirs

Je choisis avec précision chaque vêtement que je souhaite dans ma garde-robe, je ne veux plus de quantité, mais de la qualité.

J’ai décidé de prendre soin et d’apprécier ces biens. J’aime les belles choses, et je m’en contente.

Oui, je me contente de beaucoup moins, préférant la qualité. (ça va tellement plus vite de choisir sa tenue le matin!)

Côte objets de la maison : 

Lorsque je n’utilise plus un objet, un appareil, je m’en sépare sans plus attendre.

J’achète à présent beaucoup plus d’occasions. Si vous voyez la quantité d’affaires que j’ai vendue en France, tout était neuf ou en bon état et nous avions vendu à prix cassés… Je me dis, que je peux trouver la même chose, pour moi sur le net! Donc finis de jeter l’argent par les fenêtres. Ça l’a, ça était pour Romain et moi-même un véritable changement de pensées ! Nous avons tiré une belle leçon de notre expérience en France.

Je décide d’utiliser des produits, plus… naturels ! Et finit de cumuler toutes sortes de produits sous levier. J’ai réduit de trois-quarts. Et ça respire tellement l’ordre tout ça 😌.

Je vous encourage, si vous vous sentez brouillon actuellement et désordonnée dans votre tête, à d’abord faire un trie chez vous. Un pas à la fois.

Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash

 

Comment planifier la vision ?

Comment planifier la vision de Dieu ?

Comment planifier la vision ?

 

Nous avons une vision, encore faut-il se mettre en marche pour l’atteindre. Voici une stratégie que je vous propose par des moyens pratiques pour vous organiser.

Je n’ai pas de mérite, je ne suis pas une pro de la discipline ni de l’organisation, j’en connais qui le sont beaucoup plus que moi.

Cependant, grâce aux notions que j’ai acquise par d’autres et que je mets en pratique, je peux vous les partager.


 

Avant toute chose, il faut avoir fait un bilan, une rétrospection des mois qui viennent de s’écouler.

Cliquez ici, si vous n’avez pas lu l’article (et faîtes-le).

 

Ensuite, nous allons écrire la vision globale sur 6 mois voir 1 an. À ce moment, il faut se lâcher et ne pas hésiter à sortir ce qu’il y a au plus profond de notre cœur. Encore une fois, je vous conseille de passer un temps particulier avec le Saint-Esprit avant de le faire.

  • Qu’avez-vous besoin ? Budget/formation.
  • Quel temps pouvez-vous y consacrer ?
  • (…)

Ce mois-ci je parle des rêves de Dieu, mais la vision peut contenir tout les domaines de nos vies (je crois qu’Il a une vision parfaite pour toutes choses) :

  • Relation avec le Seigneur
  • Professionnelle
  • Relationnelle
  • Personnelle
  • Finance
  • (…)

 

Lorsqu’elle est écrite…

Découpez-là par trimestre.

Puis par mois.

Écrivez vos objectifs à la semaine, et nous pouvons même aller jusqu’à la programmation des journées (ce que je ne fais pas particulièrement).

Je fonctionne plutôt avec des listes de TO-DO à la semaine, et j’incorpore les tâches en fonction de mon emploi du temps (voir bibliothèque & boutique).

 

C’est un travail un peu fastidieux, où  il faut de la motivation. Mais nécessaire, peut-être pas pour tout le monde. Nous avons toutes des caractères différents. Il faut regarder au résultat, si vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs, alors je vous conseille fortement de mettre en place cette organisation.

 

→ Partagez-moi et à toutes votre organisation dans les commentaires (:

Photo de Renáta-Adrienn sur Unsplash

Le temps de la rétrospection

Le temps de la rétrospection pour approfondir sa relation avec Dieu

Le temps de la rétrospection, du bilan.

Nous commençons une nouvelle année, les fêtes sont terminées et nous avons toutes passées du bon temps en famille (je l’espère!). Nous avons fait un break et avons ralenti le rythme du quotidien et c’est bien. Maintenant que nous sommes pleines d’énergie, il est temps de fixer nos objectifs pour cette nouvelle saison.

 


Avant de se projeter sur l’avant, il faut faire une rétrospection de l’année qui vient de s’écouler pour plusieurs raisons :

Prendre conscience de nos victoires & nos échecs.

Prendre conscience de l’évolution dans tous les domaines de notre vie (Personnel, familiale, professionnel, relationnel…).

Connaître les freins et les obstacles qui nous ont empêchés d’avancer dans tel ou tel domaine.


 

Vous remarquerez qu’il est difficile de fixer les nouveaux objectifs sans avoir de base à laquelle on peut se référer. C’est pour cela que le bilan a tout son intérêt, pour ensuite commencer à fixer ses propres objectifs sur l’année complète.

Et ça ne fait pas de mal parfois de se poser de temps en temps pour réfléchir à nos réalisations. Oui, nous courrons tellement dans notre quotidien et la routine. Il est même très rare de se poser pour penser à hier au mois précédent afin d’organiser demain et notre mois. De plus, c’est quelque chose qui n’est peut-être pas naturel pour tout le monde, en tout cas pas pour moi (les organisateurs sont donc les bienvenus!).

Alors je vous invite à prendre un temps spécifique avec le Seigneur, au calme avec un bon café (ou thé, infusion, chocolat…) pour faire le bilan de ton année.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre ou vous aimeriez avoir une ligne directrice pour rentrer en profondeur, sachez que j’ai créée un bilan s’intitulant ” Ton bilan personnel sur les 12 derniers mois ” qui se trouve dans la bibliothèque.

 

Et pour vous organiser davantage,  le Be Still Planner arrive dans quelques jours dans la boutique. Il va vous permettre d’écrire la vision sur l’année et de la planifier au quotidien (jusqu’au repas^^).

Pour être avertie, inscrivez-vous à l’infolettre (si pas déjà fait).

Crédit photo : Kinga Cichewicz sur Unsplash

Break des réseaux sociaux

Break des réseaux sociaux
Que ce soit pour le plaisir personnel, à but professionnel ou autres. Les réseaux, aujourd’hui sont incontournables et c’est un fait.
Nous devons déjà nous rendre à l’évidence, cela fait partie de notre société et de notre vie également. Les réseaux sont un moyen puissant de communication et de connexion.
 
Mais ils peuvent être également une réelle source de perte de temps, de perte de focus.
 
Par exemple :
Sais-tu combien de temps, tu passes sur les réseaux chaque jour ?
Sur ce temps, sais-tu combien de temps, tu y passes inutilement ? (à faire défiler les publications des autres comptes sans forcément y donner un réel intérêt ?)
Combien de fois, tu t’y rends dans la journée ?
 
Je ne vais pas parler aujourd’hui des comptes que tu suis, ni de l’authenticité et de l’intégrité de tes publications. (à mon sens, c’est un très bon sujet, mais à aborder une autre fois)
 
Mais seulement du temps, que tu y passes.
 
Nous adoptons des automatismes sans le voir, en deux, trois mouvements de doigts et nous y sommes.
Le matin, on se lève et hop on jette un œil. On récupère (notre oeil) et on s’installe, on prend notre café et notre Bible, et hop on regarde. On prie, ça vibre et hop on regarde.
 
Le résultat ? Nous ne sommes plus à 100 % dans ce que nous faisons, nous sommes dé focalisé et éprouvons des difficultés de concentration.
Certaines personnes arrivent à faire plusieurs choses en même temps (ce qui n’est pas mon cas) mais perdent quand même en concentration.
Alors moi, je t’explique même pas. Si je pars sur autre chose, je sors les rames pour revenir !
 


Le but ici est d’analyser notre comportement sur les réseaux et se discipliner, s’accorder des breaks qui seront salutaires et qui permettront de revenir avec une certaine distance et un oeil nouveau.
 
1) Lorsque tu passes du temps avec le Seigneur, mets-le en silencieux. (prévois une sonnerie spécifique pour les urgences comme école etc)
 
2) Accorde-toi de temps en temps un week-end off.
Vraiment ça fait du bien, surtout lorsque nous utilisons les réseaux pour des projets.
 
3) Fixes-toi des plages dans ta journée où tu n’y vas pas. Comme le repas, les temps avec Dieu, les temps avec ton mari/tes enfants, en balade… Bref, réfléchie et discipline-toi.
 
Nous devons être maître de notre temps et de nos réseaux et ne pas laisser les notifications le devenir à notre place.
 
J’ai remarqué dans ma propre vie que lorsque je laisse les réseaux me gérer, je n’entends plus réellement la voix de Dieu. Je suis également confuse, dispersé et un peu perdue.
 
Le temps file à une vitesse, il faut se donner la possibilité d’accomplir ce que Dieu nous a prévu par notre temps et notre disposition toute entière.
 
Pour toute chose, en effet, il y’a un temps opportun et une juste manière de procéder. (Eccl:8:6)
 
Je t’embrasse
—–
Photo par rawpixel sur Unsplash