Trois conseils pour consacrer vos pensées

Nous sommes le reflet des pensées de notre âme (Prov 23.7). Lorsque j’ai décidé de faire demi-tour dans ma vie, la première chose que j’ai traitée a été mes pensées. Je n’avais pas de filtre, c’était la porte ouverte à toutes sortes de pensées. Les conséquences ont été multiples : je n’entendais pas la voix de Dieu, je croyais des mensonges sur moi-même, sur les autres et sur des situations, mes émotions fluctuais sans raison, je culpabilisais… De quoi foutre une vie en l’air, sérieusement ! On passe à côté de notre vie.

Il est important de CONSACRER nos pensées, sérieusement et sans relâche. Je dois encore lutter aujourd’hui, c’est certes plus facile, car je connais davantage Dieu et Sa Parole. Mais nous devons rester vigilantes, nous le savons, l’ennemie rode cherchant qui voler… Consacrer veut dire mettre à part, synonyme de sanctification aussi, consacrer pour une cause ou une personne, en l’occurrence Jésus Christ. Elles doivent être sanctifiées pour Jésus-Christ, pour le servir. 

Voici quelques conseils que je vous partage grâce à mon expérience. Bien que je ne sois pas experte comme Joyce Meyer 😌. 

Dire NON à la procrastination, ça était là ma faiblesse et ça l’est encore. Lorsque nous avons une pensée, par exemple : je suis nulle. Nous savons qu’elle ne correspond pas à la pensée de Christ, qu’elle n’est pas biblique. Par passivité, ou parce que nous sommes occupés, nous n’ouvrons pas notre bouche pour confesser la Parole, nous n’ouvrons pas la Bible pour lire un verset et le confesser. Nous savons que nous devons le faire, mais nous ne le faisons pas. Nous ne pouvons peut-être pas toujours en fonction de l’environnement où nous nous trouvons, ouvrir notre Bible… MAIS nous pouvons toutes apprendre un verset par coeur et le confesser lorsque cela arrive. 

Je vous en parle, car c’est la passivité qui nous amène à être impuissantes et laisser rentrer en nous de mauvaises semences.

Nourrir ses pensées de la Parole. Le but n’est pas de chasser une pensée sans la remplacer. Vous devez traiter chaque mensonge, chaque pensée qui vous tire vers le bas par la Parole.

Un exemple qui m’arrive de temps en temps, je démarre la journée et j’ai à l’esprit : je suis fatiguée, je suis fatiguée, je ne vais pas réussir toutes mes tâches, ah et puis je fatiguée… Et ça non-stop ! Ce n’est qu’au bout de quelques heures que je me rends compte que ces pensées-là me tirent vers le bas. Et effectivement, oui, j’ai été complètement désorganisé toute la journée. Je prend donc position, car j’ai foiré ma journée (😂 un peu trop tard qu’en pensez-vous ?). J’aurais pu le faire avant si je n’avais pas procrastiné et été vigilante. 

Donc… être vigilantes ! Nous sommes victimes souvent de notre négligence. Et la meilleure façon de veiller, et de passer du temps avec le Seigneur et dans la Parole afin d’être renouvelée spirituellement. C’est sur lorsque nous ne passons pas un temps dans la journée avec notre Père, à parler au Saint-Esprit et par l’Esprit alors nous sommes plus sujets à ne pas être sur nos gardes. 

(Prov 18.21) – La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l’aime en mangera les fruits. 

En bref, arrêtons de laisser nos pensées dicter notre vie mais ouvrons notre bouche ! 🛑

Avec amour,

 

Photo by Igor Cancarevic on Unsplash

Comment être victorieuse dans nos pensées ?

Comment être victorieuse dans nos pensées
Dans mon précédent post, je t’ai parlé de l’impact de nos pensées dans la vie de tous les jours.
Maintenant, découvre le secret…

Avoir la pensée de Christ !

Si tu as pris la décision d’avoir de bonnes pensées, cet article est pour toi. Mais comment savoir ce qui est considéré comme bon pour le Seigneur ?
 
Dans Ézechiel 36 v 26-27 il est écrit :
Je vous donnerai un cœur (pensée) nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau, j’enlèverai de votre être votre cœur dur comme la pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon propre Esprit et je ferai de vous des gens qui vivent selon mes lois et qui obéissent à mes commandements pour les appliquer.
 
Dieu par son Esprit t’a donné un cœur et un esprit nouveau, donc sache déjà que ce n’est pas impossible mais que tu as déjà tout en toi.

La première chose, 

serait peut-être de discerner si cette pensée produit la vie ou la mort.

Donc avoir des pensées correspondants aux pensées de Christ.
 

La seconde,

serait de penser à Dieu, méditer sur Dieu et sur ses oeuvres, être en communion avec Lui. Plus tu passera du temps dans l’intimité avec ton Sauveur, plus tu connaîtras la Parole de Dieu, plus tu seras renouvelé dans ton intelligence, dans ta pensée.

 

La troisième,

sois consciente que Dieu t’aime en méditant sur son amour à ton égard (1 jean 4:16 ; Romain 8:35 …). L’amour bannit la crainte, lorsque tu as consciences que Dieu t’aime –car il t’a tant aimé qu’il a envoyé son fils mourir pour toi– alors pourquoi être dans l’inquiétude ? pourquoi être dans la crainte ? Tu as un Père aimant qui prend soin de toi, et il est inévitablement plus bon que tous les pères sur cette Terre, il s’intéresse personnellement à toi qui est sa créature merveilleuse, il n’y a plus question d’inquiétude.

La quatrième,

en développant la pensée de Christ tu vas pensée de façon positive, encourageante, édifiante, alors prends le temps d’encourager quelqu’un dans ta journée, de te nourrir des pensées d’amour (1 corinthiens 13:7) de voir le meilleur en chacun,

La cinquième,

sois reconnaissante envers ton Dieu, fais-en une attitude et une habitude (Hébreux 13 :15). Laisses-toi remplir de l’Esprit par des psaumes, des chants, des actions de grâce en le remerciant. (Éphésiens 5:18-19).

La sixième,

sois consciente de Sa Parole. La Parole de Dieu est sa façon de pensée, tu dois croire. La seule façon d’entretenir la mentalité de Christ, et de méditer sa Parole (Josué 1:8).

 
Ce n’est pas tout de décider d’arrêter d’être anxieuse, critique, de manquer de confiance en soi etc, mais tu dois CONNAITRE Dieu, Son amour pour toi, qui tu es pour Lui, et Sa pensée qui est dans sa Parole. Afin d’avoir des fondements solides et durable, qui te permettrons d’affronter toutes pensées sans que ton pied ne vacille et ne tombe. Je pense qu’avant de vouloir voir du résultat, il faut travailler dans la profondeur, afin de laisser la liberté à l’Esprit de faire son œuvre en toi, de laisser la Parole de Dieu prendre racine, te muscler, et lorsque tu te lèvera devant ces mauvaises pensées, tu seras forte et vainqueur, ancré dans le sol, solide.
 
C’est un champ de bataille que tu dois récupérer si tu veux avancer dans ta vie, approfondir ta relation avec Dieu, et œuvrer pour le Royaume.
 
Je te le dis pour l’avoir vécu et je le vis encore aujourd’hui, la clé de tout c’est ta relation avec ton Père.
 
Je t’embrasse,
 
Photo Allen Taylor sur unsplash